Actualités

Vente de médicaments par Internet : mise en garde des Ordres et des fédérations de patients

Dans un Avis commun, l'Ordre des médecins, l'Ordre des pharmaciens et les fédérations d'associations de patients tant francophone que néerlandophone (la Ligue des Usagers des Services de Santé (LUSS) et la Vlaams Patiëntenplatform) mettent en garde contre les risques liés à la vente de médicaments sur Internet.

Dans cet avis, les organisations rappellent que la vente en ligne de médicaments soumis à prescription est interdite. Seuls les médicaments non soumis à prescription et certains dispositifs médicaux peuvent être vendus en ligne, à des conditions strictes. Les pharmaciens qui souhaitent faire de la vente sur Internet doivent le notifier à l'Ordre des pharmaciens et à l'Agence fédérale des médicaments et des produits de santé (afmps), qui publie la liste des sites internet notifiés de pharmacies autorisées sur son site web. Le site web de la pharmacie ne peut pas se réduire à un espace commercial, mais doit être axé sur les soins pharmaceutiques, dans le respect de la déontologie.

Les quatre organisations pointent également les problèmes liés à la vente en ligne de médicaments, tels que l'absence de contrôle qualité et de conseils lors de la délivrance, ainsi que les grands risques de sécurité. La délivrance par un pharmacien offre de meilleures garanties de qualité et de sécurité pour le patient : « L'intervention du pharmacien est essentielle pour une utilisation appropriée des médicaments, afin de protéger le patient contre les interactions médicamenteuses, les contre-indications, la double médication, etc. »

Les quatre organisations dénoncent ensuite les interventions de médecins sur certains sites de vente par Internet qui peuvent être néfastes pour la confiance portée par les patients aux prestataires de soins, et elles souhaitent attirer l'attention des patients sur le défaut d'indépendance professionnelle de ces médecins. Aux patients qui souhaiteraient tout de même acheter des médicaments en ligne, il est vivement conseillé de se renseigner sur les recours possibles en cas de dommage.

Pour terminer, les quatre organisations rappellent qu'il existe une brochure de l'afmps comprenant de nombreuses informations utiles « Médicaments par Internet ? Ne surfez pas avec votre santé ! » et elles conseillent aux patients de la lire, surtout à ceux qui ont l'intention d'acheter des médicaments sur Internet.

  • Un avis à lire dans son intégralité ici


 

Voir aussi

  • Sunshine Act: la transparence dans l’intérêt du patient

    BETRANSPARENT.BE: la transparence des collaborations entre les entreprises pharmaceutiques et de dispositifs médicaux et les organisations de patients, les professionnels et organisations du secteur de la santé.

    En savoir plus

  • Pourquoi la contraception (d’urgence) appartient-elle aux soins de santé…

    Aujourd’hui, un débat idéologique fait rage contre la proposition de limiter la dispensation de la contraception oestroprogestative et de la contraception d’urgence à un professionnel de la santé dans les centres de planning familiaux, pourquoi?

    En savoir plus

  • Franc succès pour "Merelbeke zit op schema"

    Coup de chapeau pour les promoteurs de ce projet local innovant qui a su créer une belle dynamique entre professionnels de santé, pouvoirs locaux, tissu associatif et patients: tous concernés par le bon usage des médicaments!

    En savoir plus