Actualités

La Semaine de la Migraine lutte contre les préjugés

Avec le slogan « La migraine, on lui colle vite des préjugés » et quelques visuels chocs, la campagne souhaite mettre en lumière la problématique de la migraine dans notre société tout en encourageant la communication entre malades et experts.

La migraine reste une maladie qui suscite isolement du malade et incompréhension de la part de son entourage. Elle a donc un grand impact émotionnel sur sa vie sociale et sur sa vie professionnelle. 1 personne souffrant de migraine sur 3 déclare avoir dû annuler des activités de la vie quotidienne et entre 40 et 60 % des malades éprouvent un sentiment de culpabilité. Au moins 1 Belge souffrant de migraine sur 5 a en plus déjà dû faire face à des préjugés ou à de l’incompréhension de la part de son entourage

Vous souffrez régulièrement de maux de tête ? Ces maux de tête sont accompagnés de nausées, de vomissements ou d’une plus grande sensibilité à la lumière ou aux bruits ? Votre pharmacien peut vous aider. Vous trouverez plus d'informations dans notre article sur Pharmacie.be. Sur le site de la campagne, vous pouvez également accéder à une expérience de réalité virtuelle qui vous fera ressentir les effets d'une crise de migraine (sans la douleur, rassurez-vous).

Pour en savoir plus, lisez le dépliant d'information 'La migraine, on lui colle vite des préjugés'

 

Voir aussi

  • Les vaccins, ça marche...

    A l'occasion de la Semaine européenne dela vaccination, l'Agence fédérale des médicaments et des produits de santé sensibilise à l'importance de la vaccination en tant que droit individuel et responsabilité partagée.

    En savoir plus

  • Somnifères et calmants, pensez d’abord aux autres solutions

    Bouger, manger sainement, se relaxer… Les somnifères et les calmants doivent être la toute dernière option

    En savoir plus

  • La pharmacie de garde n’est pas un night shop!

    La nuit, les pharmaciens de garde sont à votre service pour répondre à tout besoin URGENT de médicaments.

    En savoir plus