Communiqués de presse

Signature d’un « cadre pluriannuel » négocié par les pharmaciens avec Maggie De Block

Le rôle clé du pharmacien dans la première ligne de soins confirmé et renforcé pour le patient

BRUXELLES, le 15 mars 2017 – Aider chacun à préserver au mieux son capital santé, son autonomie et/ou sa qualité de vie : telle est la mission des pharmaciens. Signé ce matin par la ministre des Affaires sociales et de la Santé publique, le cadre pluriannuel pour le patient avec les pharmaciens d'officine entend mettre progressivement en place les conditions qui vont leur permettre de développer et renforcer cette mission essentielle pour tous.

Dans un monde de la santé en pleine évolution, le pharmacien occupe une place singulière auprès de la population et des patients. Acteur de proximité, il les écoute et les conseille. Au besoin, il les aide ou les oriente vers un autre prestataire de soins. Expert du médicament, il leur apporte un soutien personnalisé au bon usage des médicaments et des autres produits de santé. Partenaire de confiance accessible, il améliore et complète la prise en charge de leurs problèmes de santé.

Présenté ce matin par Maggie De Block et les associations représentatives des pharmaciens, le cadre pluriannuel pour le patient avec les pharmaciens d'officine reconnaît toute l'importance de la pharmacie en tant que centre de santé le plus accessible et entend renforcer son rôle à l'avenir au bénéfice de la santé de tous. Parmi les mesures prévues dans ce cadre qui seront déployées dès cette année, l'introduction du concept de pharmacien de référence est sans conteste la plus importante.

Le pharmacien de référence : proche du patient et vecteur d'autonomie 

Lorsqu'il s'avère nécessaire, un traitement efficace et sûr est le meilleur garant d'une bonne santé et, partant, d'une autonomie qui permet au patient de profiter de la vie dans les meilleures conditions possibles. C'est dans ce but que les pharmaciens œuvrent chaque jour. En parallèle du médecin traitant responsable du Dossier Médical Global du patient, la fonction de pharmacien de référence va être créée. Dès cette année, les patients chroniques pourront donc se choisir un pharmacien de référence. Celui-ci les aidera, dans le cadre d'un suivi personnalisé, notamment par la mise à disposition d'un schéma de médication actualisé, à bien utiliser le traitement prescrit et à en tirer le maximum de bénéfices. Il veillera notamment à la bonne compréhension du traitement et à soutenir l'adhésion thérapeutique en étant constamment à l'écoute du patient. Ce nouveau service en pharmacie sera entièrement gratuit pour les patients.

D'autres avancées significatives pour la santé et la qualité des soins

Outre la naissance du pharmacien de référence, le cadre prévoit une série d'autres mesures qui visent à étoffer les services offerts en pharmacie et à en garantir la qualité. Le fil rouge reste toujours le même : il s'agit d'ancrer le pharmacien au cœur de la première ligne de soins, en tant que prestataire de soins proche (les règles d'implantation des pharmacies seront notamment modernisées pour assurer une répartition équilibrée), accessible (grâce notamment au maintien d'un nombre suffisant de pharmacies de garde et à la suppression des freins financiers durant la garde) et complémentaire aux autres acteurs des soins. L'accent mis sur la prestation de services (les Entretiens de Bon Usage des Médicaments seront par exemple progressivement étoffés) et la dispensation de produits dont la qualité est garantie (un système d'autocontrôle
des préparations magistrales verra notamment le jour) sera également renforcé.

Un système de rémunération qui doit encore évoluer

Pour financer ces différentes initiatives tout en respectant le principe de neutralité budgétaire, le cadre pluriannuel prévoit une réaffectation des honoraires existants. A l'avenir, le système de rémunération des pharmaciens devrait toutefois continuer à évoluer afin de les rémunérer essentiellement pour la prestation de services et de soins pharmaceutiques performants ainsi
que pour les compétences spécifiques qu'ils mettent chaque jour au service de la population.
Le cadre signé ce matin ouvre la voie à cette évolution future.

 

Voir aussi

  • Pharmacien de référence: pour un meilleur suivi des patients chroniques

    Depuis ce 1er octobre, dans toutes les pharmacies de Belgique, les patients atteints de maladie chronique peuvent choisir un pharmacien de référence...

    En savoir plus

  • Grippe & pneumocoques: les pharmaciens belges se mobilisent pour sensibiliser les personnes à risque

    Aujourd’hui encore, la grippe et les maladies liées aux pneumocoques représentent un problème majeur de santé publique. Mieux informer la population, en particulier les groupes à risque, peut contribuer à résoudre le problème...

    En savoir plus

  • Besoin d’un traitement personnalisé? Pensez «magistrale»!

    Les préparations magistrales occupent une place importante dans l’arsenal thérapeutique à la disposition des médecins. Chaque année, elles améliorent la qualité de vie de très nombreux patients, en répondant à des besoins spécifiques...

    En savoir plus