Communiqués de presse

Le prix plein en pharmacie ce week-end ?

Les patients affiliés à la Mutualité Chrétienne risquent de devoir payer leurs médicaments remboursés au prix plein ce week-end, surtout dans les pharmacies de garde.

Bruxelles, le 07 février 2014 -  A cause d’un problème technique à la Mutualité Chrétienne, les pharmaciens ne sont plus en mesure de consulter, via MyCareNet (le système qui a remplacé la carte SIS),  les données d’assurabilité des patients qui y sont affiliés et ne peuvent donc pas appliquer le tiers-payant. Par conséquent, les pharmaciens de garde se verront obligés de demander le prix plein aux patients et de leur remettre un formulaire qui leur permettra de se faire rembourser ultérieurement par la Mutualité Chrétienne.

Le problème n’est pas neuf. Cela fait plusieurs mois que l’APB réclame la mise en place de solutions de secours, telles qu’une garantie de paiement temporaire pour les pharmaciens durant les périodes d’indisponibilité du système MyCareNet. Jusqu’à présent, cette demande est restée sans suite. Les problèmes actuels auxquels la Mutualité Chrétienne est confrontée prouvent pourtant qu’il y a urgence en la matière, et ce, afin d’éviter que les patients ne pâtissent de cette situation.

La Mutualité Chrétienne a fait savoir que tout était mis en œuvre pour résoudre le problème technique au plus vite et qu’elle espérait un retour à la normale pour samedi matin.

En savoir plus ?

Les porte-paroles de l’APB, Charles Ronlez (Fr), et Jan Depoorter (Nl), se tiennent à la disposition de la presse pour toutes informations complémentaires.

Charles Ronlez : 0475 41 00 64 – charles.ronlez@apb.be

Jan Depoorter : 0486 34 31 26 – jan.depoorter@apb.be



 

Voir aussi

  • Pharmacien de référence: pour un meilleur suivi des patients chroniques

    Depuis ce 1er octobre, dans toutes les pharmacies de Belgique, les patients atteints de maladie chronique peuvent choisir un pharmacien de référence...

    En savoir plus

  • Grippe & pneumocoques: les pharmaciens belges se mobilisent pour sensibiliser les personnes à risque

    Aujourd’hui encore, la grippe et les maladies liées aux pneumocoques représentent un problème majeur de santé publique. Mieux informer la population, en particulier les groupes à risque, peut contribuer à résoudre le problème...

    En savoir plus

  • Signature d’un « cadre pluriannuel » négocié par les pharmaciens avec Maggie De Block

    Le rôle clé du pharmacien dans la première ligne de soins confirmé et renforcé pour le patient

    En savoir plus