Actualités

Motilium® et Touristil® bientôt sur prescription

D'ici la fin de l'année, tous les médicaments contenant de la dompéridone seront soumis à la prescription médicale.

L'AFMPS s'est rangée à l'avis définitif de sa Commission des médicaments qui estime que «les médicaments à base de dompéridone peuvent comporter un risque direct ou indirect, même dans les conditions normales d'utilisation, s'ils sont utilisés sans la supervision d'un médecin.» 

Dans un communiqué publié sur son site, l'Agence fédérale énumère une série de risques potentiels. Quelques études épidémiologiques ont montré que la dompéridone «peut être associée à un risque accru d'arythmies ventriculaires graves ou de mort subite par arrêt cardiaque.» De plus, son usage contre les nausées et les vomissements est susceptible de masquer certaines pathologies (le reflux œsophagien, par exemple), ce qui «peut ralentir la pose d'un diagnostic correct.»

Le changement de statut des médicaments concernés n'entrera en vigueur qu'à la fin de cette année, car une série de procédures doivent encore être accomplies. Entre-temps, la dompéridone reste donc en délivrance libre.

 

Voir aussi

  • Participez à l’eHealthMonitor 2019

    Partagez vos connaissances et votre utilisation des applications numériques dans le secteur des soins de santé et remportez l’un des nombreux prix d’une valeur de 4000€.

    En savoir plus

  • Gardes en pharmacie: qu’est-ce qui change?

    Jeudi dernier est paru au Moniteur belge l'arrêté royal qui réforme la rémunération du service de garde des pharmaciens.

    En savoir plus

  • Vaccination saisonnière: les pharmaciens sensibilisent à nouveau les groupes vulnérables

    Ce 16 octobre marque le lancement de la campagne annuelle de promotion de la vaccination antigrippale. En tant que prestataire de soins de première ligne accessible, le pharmacien occupe une place privilégiée pour informer les patients.

    En savoir plus