Communiqués de presse

Les pharmaciens sont en première ligne

Dans la lutte contre le coronavirus, les prestataires de soins ont besoin d’informations claires, cohérentes, transparentes et spécifiques de la part des autorités et des différents niveaux de pouvoir.

Parmi les prestataires de soins de première ligne, les pharmaciens occupent une place importante dans cette lutte collective contre le coronavirus. Ils informent, conseillent, préparent, délivrent de manière responsable médicaments, dispositifs médicaux, biocides afin d’éviter des pénuries et assurent le suivi des traitements médicamenteux pour les 500.000 personnes qui les contactent chaque jour. Cela demande beaucoup d’efforts pour servir la population de manière sûre au niveau de l’officine, mais aussi pour permettre, par le portage à domicile notamment, aux personnes confinées ou qui ne peuvent se déplacer de continuer à recevoir leurs médicaments essentiels.

Or l’APB, l’OPHACO, l’AUP, l’UPB/AVB et le VAN constatent avec regret que, depuis le début de la crise, les communiqués des autorités ne mentionnent pas nommément les pharmaciens. Si nous pouvons comprendre que, dans un premier temps, le matériel de protection, vu les stocks disponibles, soient dirigés prioritairement vers d’autres professionnels de la santé, la reconnaissance du travail accompli, sans soutien pour la protection, est un élément clé pour maintenir l’engagement sans limite d’un métier qui est essentiel pour la population. Ceci ne demande ni budget, ni complexité logistique, juste un peu de considération de la part des autorités pour soutenir les 18.000 personnes qui s’engagent résolument au quotidien contre ce virus dans les officines de ce pays.

Pour toute information complémentaire, merci de prendre contact avec les porte-parole de l’APB, AUP et Ophaco:

 

Voir aussi

  • Patient chronique? Pensez à votre schéma de médication il pourrait vous sauver la vie!

    La semaine dernière, les pharmaciens hospitaliers lançaient un appel à la population, en particulier aux patients atteints d’une maladie chronique.

    En savoir plus

  • CORONAVIRUS : Pour assurer une dispensation des médicaments sûre pour tout le monde, respectez les recommandations affichées dans les pharmacies

    Dans le cadre des recommandations formulées par les autorités visant à limiter au maximum les contacts afin de freiner la propagation du coronavirus au sein de la population, l’Association Pharmaceutique Belge demande à toute personne porteuse de symptôme

    En savoir plus

  • Enceinte ou envie de l’être ? Dites-le à votre pharmacien !

    En matière d’accompagnement des femmes enceintes, qui souhaitent l’être ou qui allaitent, et qui ont besoin de médicaments ou d’autres produits de santé, on peut mieux faire. Pour pouvoir offrir cet accompagnement à leurs patientes, les pharmaciens...

    En savoir plus