Communiqués de presse

Les pharmaciens peuvent désormais vacciner contre la COVID-19…

Article publié 11-03-22

​​​« … mais vous rendre en pharmacie pour vous faire vacciner, c'est encore quelque peu prématuré pour l'instant », précise Koen Straetmans, le président de l'APB.

***** Pour télécharger le communiqué de presse au format PDF, cli​quez I​CI​ *****

Bruxelles, le 11 mars 2022 – Depuis ce vendredi matin, la législation belge permet aux pharmaciens d'administrer les vaccins contre la COVID-19. Cette vaccination en pharmacie sera gratuite pour l'ensemble des citoyens, car ce nouveau service sera intégralement remboursé par les autorités. Complémentaires aux circuits de vaccination existants, les pharmaciens vont donc pouvoir contribuer activement, au cours des prochains mois, au renforcement de la couverture vaccinale dans notre pays. Car la vaccination sera évidemment l'une des clés pour maîtriser d'éventuelles nouvelles vagues de contaminations.

« Les pharmaciens sont désormais habilités à vacciner contre la COVID-19. Nous sommes très heureux que les autorités aient mené ce dossier à bon port, souligne Koen Straetmans. Cela dit, il reste encore plusieurs points importants à régler : la distribution des vaccins aux pharmacies, par exemple, ou la rémunération pour la vaccination. Il serait donc un peu prématuré de se rendre dès aujourd'hui en pharmacie pour se faire vacciner. Mais les pharmaciens s'y préparent, bien sûr, afin de pouvoir proposer ce nouveau service rapidement. Et ils seront nombreux à le faire, comme ce fut le cas pour les tests antigéniques rapides destinés aux voyageurs, depuis l'été 2021. Car les soins aux patients sont au cœur de notre métier. »

Une base légale

L'an dernier, la Taskforce Vaccination avait déjà recommandé d'impliquer plus étroitement les pharmaciens, en tant que prestataires de soins de 1ère ligne, dans la stratégie de vaccination contre la COVID-19, et ce, afin de réduire la pression sur notre système de soins. Après avoir reçu, le 24 février dernier, le feu vert du Parlement, le texte de loi initié par Frank Vandenbroucke, le ministre fédéral de la Santé publique, a été publié ce vendredi matin au Moniteur. L'expérience acquise à l'étranger montre que l'implication des pharmaciens permet d'atteindre des personnes qui ne se faisaient jamais vacciner auparavant. Permettre ainsi aux pharmaciens de vacciner contre la COVID-19 est une suite logique de leur mission de sensibilisation et de protection des patients, qu'ils remplissent au quotidien depuis le début de la crise.

« Les pharmaciens se sont fortement impliqués dans la campagne de vaccination, depuis le tout premier jour, rappelle Koen Straetmans. Ils ont notamment joué un rôle essentiel dans la sensibilisation de la population, puis en s'engageant également dans les centres de vaccination, dans la préparation des vaccins pour les médecins généralistes, et dans le dépistage rapide en pharmacie. A présent, ils vont pouvoir contribuer pleinement au déploiement d'une stratégie de vaccination durable. Ils pourraient ainsi être amenés à jouer un rôle très important s'il fallait – plus tard dans l'année – administrer de nouvelles doses de vaccin. »

Un professionnel de santé très accessible

De nombreuses personnes désireuses de se faire vacciner dans les mois à venir voudront probablement le faire avec le moins de contraintes possible. Se rendre chez son pharmacien
et lui parler de vaccination, c'est facile ! Toute personne intéressée par une vaccination en pharmacie pourra ainsi facilement prendre le rendez-vous qui lui convient. En toute confiance, chez son pharmacien de proximité : l'idée séduit beaucoup de gens ! En revanche, se présenter à l'improviste en pharmacie pour s'y faire vacciner sur le champ ne sera pas possible. La vaccination et les vaccins contre la COVID-19 exigent un minimum de préparation. 

C'est sur base volontaire que les pharmaciens décideront s'ils proposent ou non ce nouveau service à leurs patients et, le cas échéant, à quel(s) moment(s). Toutes les informations utiles seront clairement affichées en pharmacie. Si nécessaire, les personnes seront orientées vers d'autres pharmacies ou d'autres prestataires ou structures de soins effectuant la vaccination.

Tous les pharmaciens vaccinateurs auront évidemment suivi la formation nécessaire et disposeront d'une infrastructure adaptée. Chaque vaccination sera directement enregistrée sur la plateforme fédérale Vaccinnet+ permettant ainsi la création d'un certificat COVID valide pour la personne vaccinée.

Prêts pour demain !

Les citoyens intéressés pourront donc bientôt en parler avec le pharmacien de leur choix et, s'ils le souhaitent, prendre rendez-vous. Dans quelques semaines, la liste des pharmacies offrant ce nouveau service sera disponible sur pharmacie.be.   

« La fin de la pandémie est-elle en vue ? Espérons-le, conclut Koen Straetmans. Mais, en réalité, on ne sait pas de quoi demain sera fait. Devrons-nous faire face à une nouvelle vague ? Les gens devront-ils compléter leur vaccination ? Ou recevoir une autre dose de rappel ? Une chose est sûre ! En tant que prestataires de soins de 1ère ligne, les pharmaciens seront prêts… non seulement à conseiller leurs patients, mais aussi à les vacciner ! »

Plus d'infos ?

Contactez Nicolas Echement, porte-parole francophone de l'APB. 
0477.62.07.23 – Nicolas.Echement@apb.be


  • © Copyright 2022
  • Association Pharmaceutique Belge
  • All rights reserved
  • Mentions légales