Continuer à travailler en sécurité

Coronavirus (COVID-19): Des masques

​​Le port du masque est obligatoire depuis le 11 juillet pour les patients dans l'officine ainsi que pour tous les membres du personnel.

Conformité

L'AFMPS a pris un certain nombre de mesures exceptionnelles durant les premiers mois de la pandémie de COVID-19 afin de garantir une disponibilité suffisante de masques buccaux chirurgicaux répondant aux exigences minimales de qualité pour une utilisation en tant que dispositifs médicaux. Ces derniers mois, la fourniture de masques buccaux chirurgicaux s'est progressivement normalisée. En conséquence, on ne peut plus parler de pénurie de masques commercialisés dans le respect total de la réglementation européenne en matière de dispositifs médicaux.  L'AFMPS a donc décidé de mettre fin aux dérogations temporaires pour le marquage CE et l'évaluation de la conformité des masques et donc aux mesures exceptionnelles prises (normes alternatives, ATP) le 1er février 2021. À partir de ce moment, les masques buccaux chirurgicaux commercialisés en tant que dispositifs médicaux ne pourront être libérés ou commercialisés à nouveau que s'ils sont conformes à la réglementation européenne.

Les masques libérés avant le 1er février 2021 sur la base des dérogations temporaires (normes alternatives, ATP) peuvent être mis sur le marché jusqu'au 1er août 2022 au plus tard ou jusqu'à la date d'expiration indiquée par le fabricant.

Les masques respiratoires (FFP2/FFP3) : il s'agit d'équipements de protection individuelle (EPI) qui relèvent de la compétence du SPF Économie, PME, Classes moyennes et Énergie. Les conditions auxquelles ils doivent répondre sont disponibles sur le site web du SPF Économie, PME, Classes​​​ moyennes et Énergie

Le SPF économie informe des exigences techniques minimales auxquelles les masques de confort​ doivent répondre.

Il n'est pas toujours possible pour un pharmacien d'avoir la certitude absolue que le matériel qui lui est proposé ou fourni est bel et bien conforme. L'APB n'a pas non plus la capacité de réaliser les tests nécessaires, ni de valider des documents ou des certificats. Nous vous demandons d'avoir la plus grande vigilance (surtout pour les masques FFP2), car tout défaut de qualité peut avoir des conséquences très graves étant donné les circonstances dans lesquelles ils sont utilisés.

Dans la mesure du possible, mieux vaut toujours privilégier la filière des grossistes-répartiteurs (l'APB soutient d'ailleurs les initiatives qu'ils prennent actuellement pour pouvoir vous réapprovisionner rapidement en masques chirurgicaux).  Nous vous invitons aussi à utiliser l'application web mise en place par le SPF Santé publique pour signaler vos besoins (non seulement en masques, mais aussi d'autres équipements de protection). Attention: il s'agit bien d'évaluer les besoins de vos équipes. Les autorités répartiront ensuite le matériel en fonction des stocks disponibles et des priorités. Ces équipements ne peuvent pas être vendus aux particuliers.

Distribution de masques (en tissu)

Dans le contexte de la crise du Corona, la diffusion optimale de masques de protection pour l'ensemble des citoyens est un des facteurs-clés de la stratégie de déconfinement fédérale. A côté d'autres initiatives communale ou fédérale, l'Autorité fédérale a décidé de mettre à disposition de tous les citoyens des masques en tissu. Les modalités pratiques de ce projet ont été confiées au Ministère de la Défense. La distribution en pharmacie à la population a commencé le 15 juin 2020.

​Après une nouvelle recherche exécutée par Sciensano sur les masques en tissu, il vous est demandé sur recommandation du Conseil Supérieur de la Santé et après concertation avec le Ministre de la Santé publique, d’arrêter pour l’instant la distribution des masques en tissu en attente de plus amples informations scientifiques. Une fois les recherches supplémentaires terminées et dès que les informations scientifiques seront disponibles, nous ne manquerons pas de vous en informer.​ (26/02/21)​​

​​En juin 2020, une procédure 'Distribution des masques en tissu' destinée aux pharmaciens a été élaborée. Celle-ci reprend toutes les informations nécessaires et explications complémentaires, de même que des recommandations pratiques.​​


 

Les notices (fiches techniques) sont hébergées sur le site pharmacie.be. Il faut inviter les gens à le consulter, vous ne devez pas réimprimer les notices manquantes. Réservez les notices reçues pour les personnes les plus âgées. Ce docum​ent comptoir reprend les codes QR pour les différentes langues nationales, ils mènent directement aux notices de la Défense. Il est possible d'imprimer ce document et de le mettre sur votre comptoir.


 

Développé pour vous aider en cas de demande des autorités locales (ou régionales), le protocole ci-dessous fournit des guidelines et des points d'attention pour la mise sur pied d'une collaboration visant à distribuer les masques via la pharmacie.

Masques protocole distribution autorités (APB, OPHACO, AUP, VAN, AVB. 06/05/20)

Utilisation correcte d'un masque

Il est important que les personnes qui portent un masque sachent l'utiliser et l'éliminer correctement. Les masques ne sont efficaces que s'ils sont associés à un lavage fréquent des mains à l'eau et au savon ou avec une solution hydroalcoolique. Deux dépliants pratiques sont à votre disposition pour vous aider à dispenser les bons conseils lors de la délivrance de masques (chirurgicaux ou en tissu) à vos patients.

Dépliant: Comment utiliser un masque chirurgical ? (APB)

Dépliant: Comment utiliser un masque en tissu ? (APB)

Wie verwendet man chirurgische Mundschutzmasken? (APB)

Wie verwendet man Stoffmundschutzmasken? (APB)

Sources supplémentaires:

When and how to wear medical masks to protect against the new coronavirus? (WHO. YouTube video)

​​Infographic: Using face masks in the community (European Centre for Disease Prevention and Control)


 

Réutilisation

Les masques chirurgicaux ainsi que les masques respiratoires sont en principe des masques jetables à usage unique. A l'heure actuelle, il n'existe pas de méthode de stérilisation validée pour les masques buccaux qui soit adaptée à l'officine ou au domicile des patients. La stérilisation à domicile par la chaleur (four/sèche-cheveux) n'est pas une méthode validée. Cela peut entraîner une déformation des masques de sorte que ceux-ci ne s'adaptent plus correctement au visage et une altération de la capacité filtrante.

Les masques lavables en tissus « faits maison » doivent être lavés quotidiennement à minimum 60 °C et doivent être complètement secs avant de pouvoir être réutilisés. 

Pour garantir leur efficacité et votre protection, les masques du gouvernement fédéral doivent être lavés à la main à une température maximale de 30°C. Leur durée de vie est limitée à 30 lavages. Pour une sécurité optimale, nous vous recommandons, après le lavage, rinçage et séchage, de le mettre de côté pendant 3 jours avant de le réutiliser.

 

Des articles supplémentaires:

Masques  (05/01/21 Service documentation. APB​ )

https://covid-19.sciensano.be/sites/default/files/Covid19/COVID-19_update_consensus_masks_FR.pdf (Sciensano. Mise à jour des recommandations sur l'utilisation des masques buccaux lors de la pandémie de COVID-19 - juin 2020)​


 

  • © Copyright 2021
  • Association Pharmaceutique Belge
  • All rights reserved
  • Mentions légales