Recommandations & questions scientifiques

Coronavirus (COVID-19): Traitements hospitaliers et ambulatoires

​​Dans la lutte contre le nouveau coronavirus, les médecins utilisent des médicaments initialement développés pour traiter d'autres pathologies. En avril 2020, l'AFMPS a établi une liste des médicaments et des matières premières utilisés dans le traitement de la COVID-19 et a pris des mesures d'urgence pour éviter une pénurie. Ces mesures ne concernent pas directement le pharmacien d'officine. Elles sont en vigueur jusque fin janvier mais pourraient être prolongées.

Coronavirus : nouvelle extension des mesures prises par l'AFMPS pour éviter la pénurie de medicament​s (AFMPS news 24/12/20)

Les directives belges de traitement de la covid sont disponibles sur le site de Sciensano :

Interim clinical guidance for adults with suspected or confirmed COVID-19 in Belgium

Traitement et prise en charge de l'enfant atteint de la COVID-19: Particularités pédiatriques

Le Centre Fédéral d'Expertise des Soins de Santé (KCE) a publié un arbre décisionnel pour la prise en charge à domicile de patients atteints de COVID-19 et qui se trouvent dans un état préoccupant, que les soignants de première ligne peuvent utiliser en cas de saturation des hôpitaux : 

Soins ambulatoires aux patients Covid-19 dans le contexte d’une saturation des hôpitaux belges​​​​​

Délivrance à l'officine

Pour les patients covid positifs présentant des symptômes légers ne nécessitant pas une prise en charge à l'hôpital, seul un traitement symptomatique est préconisé.

Le guide pratique “Infections à coronavirus" (16/12/20) disponible sur Ebpracticenet précise que la prise en charge de ces patients ne diffère pas de celle qui s'applique à une infection respiratoire classique. Les principales recommandations sont les suivantes :

  • Importance du traitement non pharmacologique, tel que repos, alimentatio​​n et apport hydrique adéquats.

  • Recours aux antalgiques et aux antipyrétiques si nécessaire​​. Le paracétamol est considéré comme le premier choix. L'utilisation d'AINS est néanmoins possible si elle est justifiée sur le plan clinique.

  • Thromboprophylaxie à envisager au cas par cas chez les patients​ connus pour présenter un risque accru de thrombose.

  • La dexamethasone, le Plaquenil®, la chloroquine, le Kaletra®, l'azithromycine ne devraient donc pas être prescrits aux patients à domicile en vue de traiter une forme légère à moderée de COVID-19.​

    Plusieurs sources scientifiques donnent des détails concernant la place limitée (voire inexistante) ou spécifique de ces traitements (ainsi que d'autres comme l'ivermectine ou la colchicine par exemple) :​


 

  • © Copyright 2021
  • Association Pharmaceutique Belge
  • All rights reserved
  • Mentions légales