Actualités

Perturbations sur eHealth: vous devrez peut-être payer le prix plein pour vos médicaments

Ces derniers jours, les pharmaciens et les autres prestataires de soins ont dû faire face à d’importants problèmes d’accès à la plate-forme fédérale eHealth. C'est cette plate-forme numérique qui permet notamment le partage sécurisé des données de santé. A cause de ces problèmes techniques imprévisibles, les pharmaciens ne peuvent, par moments, pas accéder aux prescriptions électroniques émises par les médecins ni consulter les données d’assurabilité de leurs patients.

Médicaments délivrés au prix plein

En cas d’interruption de service de la plate-forme eHealth, la preuve de prescription électronique « papier » que votre médecin vous a remise permet à votre pharmacien de vous délivrer sans problème les médicaments qui vous ont été prescrits. En revanche, il sera peut-être dans l’incapacité d’appliquer le tiers-payant. Ce qui veut dire que vous devrez peut-être payer le prix plein pour vos médicaments. Dans ce cas, votre pharmacien vous remettra un formulaire avec lequel vous pourrez vous rendre dans votre mutuelle pour vous faire rembourser.

Les pharmaciens ont interpellé les autorités concernées afin qu’une solution durable soit trouvée dans les plus brefs délais pour éviter que ce genre de problèmes techniques ne se reproduise à l’avenir et pour empêcher que des patients se voient obligés de se rendre dans leur mutuelle pour se faire rembourser leurs médicaments.


 

Voir aussi

  • L’indisponibilité des médicaments : les pharmaciens se coupent en quatre pour leurs patients!

    L’indisponibilité croissante des médicaments est néfaste pour la santé et la qualité de vie des patients ! Les pharmaciens mettent tout en œuvre au quotidien pour en limiter l’impact autant que possible et pour apporter des solutions.

    En savoir plus

  • En donnant votre sang, vous pouvez sauver des vies!

    L'APB soutient la campagne de l'OMS pour garantir une quantité suffisante de sang sécurisé dans le monde pour tous ceux qui en ont besoin.

    En savoir plus

  • Les troubles du rythme cardiaque frappent près de 300.000 Belges

    L'APB soutient à nouveau la Semaine du Rythme Cardiaque qui se déroulera cette année du 17 au 21 juin.

    En savoir plus