Actualités

1 migraineux belge sur 3 se méprend sur ses propres symptômes

BRUXELLES, LE 8 MAI – Le 12 mai, le coup d'envoi de la 2e édition de la « Semaine de la Migraine » sera donné dans les pharmacies belges, sous le thème : « La migraine, plus qu'un mal de tête – en reconnaissez-vous les symptômes ? ». En effet, une étude récente révèle qu'en Belgique, un sujet migraineux sur trois interprète mal ses propres symptômes. C'est ici que les pharmaciens ont un rôle de conseiller à jouer.

Du 12 au 17 mai, les associations de pharmaciens Ophaco et APB ainsi que l'association de patients La Ligue Belge contre les Céphalées organisent, avec le soutien de Novartis Consumer Health, la 2e édition de la « Semaine de la Migraine » dans les pharmacies belges. Cette initiative annuelle entend sensibiliser le grand public à la migraine et encourager la discussion sur cette maladie, y compris entre le patient et le pharmacien. En effet, pour 48 % des Belges, la migraine n'est pas diagnostiquée par le médecin. Les pharmaciens ont donc un grand rôle de conseiller à jouer à cet égard.

Téléchargez ici

- le dépliant pour les patients

- le journal de bord de la migraine

- le poster de la campagne

- le communiqué de presse complet

-----------------------------------------------------


 

Voir aussi

  • Vaccination saisonnière: les pharmaciens sensibilisent à nouveau les groupes vulnérables

    Ce 16 octobre marque le lancement de la campagne annuelle de promotion de la vaccination antigrippale. En tant que prestataire de soins de première ligne accessible, le pharmacien occupe une place privilégiée pour informer les patients.

    En savoir plus

  • Indisponibilités: réduire les problèmes par des solutions pragmatiques!

    Par l’entremise de Koen Straetmans, l’APB est une nouvelle fois montée au créneau pour réclamer la mise en œuvre de solutions susceptibles de réduire l’impact négatif des indisponibilités de médicaments sur la pratique officinale.

    En savoir plus

  • Bugdet approuvé par le Comité de l’assurance, mais…

    Le Comité de l’assurance de l’INAMI a approuvé très largement la proposition de budget des soins de santé pour 2020, soit 27,6 milliards d’euros. Mais “ce budget [est] nettement insuffisant pour couvrir tous les besoins.”

    En savoir plus