Actualités

"Un mauvais signal aux citoyens et patients européens"

Un large collectif d'associations et d'organisations européennes actives dans le domaine de la santé ont adressé une lettre ouverte à Jean-Claude Juncker, le président élu de la Commission européenne qui entrera en fonction le 1er novembre prochain. En cause : la décision de ce dernier de retirer à la DG Santé et Consommateurs les compétences liées aux produits de santé et à l'Agence européenne du Médicament et de transférer celles-ci à une nouvelle DG qui regrouperait à la fois l'industrie (+ entrepreunariat et PME) et le marché intérieur.

En tant que membre du GPUE (Groupement des Pharmaciens de l'Union Européenne), l'APB s'associe pleinement à la demande adressée par les signataires de cette lettre ouverte de reconsidérer cette décision qui constitue un retour en arrière inacceptable : « Le changement que vous proposez envoie un mauvais signal aux citoyens et patients européens – le signal que les intérêts économiques passent avant leur santé. » Les médicaments ne sont pas de simples produits de consommation et doivent rester du ressort de la DG Santé et Consommateurs.

Pour lire la lettre ouverte à Jean-Claude Juncker, cliquez ICI.


  • © Copyright 2020
  • Association Pharmaceutique Belge
  • All rights reserved
  • Mentions légales