Actualités

Vacciner contre la grippe en officine?

​Tous les médias néerlandophones en faisaient leurs choux gras ce matin : « les pharmaciens veulent vacciner contre la grippe ! » L'APB entend nuancer cette information, en insistant sur les éléments suivants :

Priorité à la sensibilisation

En matière de vaccination contre la grippe, le pharmacien a pour mission de sensibiliser le patient – et singulièrement les personnes à risque – à l'importance de cette vaccination. Une grande campagne de sensibilisation est d'ailleurs actuellement en cours en pharmacie. Tous les pharmaciens ont reçu du VAN et de l'AUP des « cartes grippe » qu'ils sont invités à remettre aux patients pour lesquels la vaccination est indiquée. La collaboration avec les médecins prescripteurs est bien entendu un élément important de cette campagne.

Un futur nouveau rôle pour le pharmacien ?

Proche de la population et très accessible, le pharmacien est, pour de nombreux patients, la porte d'entrée dans notre système des soins de santé. A ce titre, il peut jouer un rôle complémentaire à celui du médecin, y compris dans le domaine de la vaccination. Offrir la possibilité de se faire vacciner contre la grippe en pharmacie pourrait, en effet, permettre d'améliorer la couverture vaccinale, surtout auprès de cette partie de la population qui ne consulte pas de médecin.

Cette approche existe déjà dans d'autres pays : en Irlande, par exemple, un vaccin antigrippe sur dix est aujourd'hui administré en pharmacie. Une évaluation de ce programme irlandais a montré qu'un quart des patients vaccinés en officine n'avait jamais été vacciné auparavant, et ce alors qu'il s'agissait très majoritairement (plus de 80%) de patients à risque. Un tel scénario nécessite toutefois la mise en place préalable d'une formation adaptée pour les pharmaciens.

Une concertation indispensable

L'objectif n'est certainement pas de se substituer au médecin, mais bien d'examiner dans quelle mesure l'intervention du pharmacien permettrait de faciliter et d'élargir l'accès à la vaccination et d'ainsi améliorer la couverture vaccinale dans notre pays, à l'instar notamment des expériences menées à l'étranger.

A ce stade, il est cependant prématuré de parler de mise en place d'une vaccination contre la grippe en officine. Car l'APB entend privilégier la concertation et la collaboration multidisciplinaires. Ce dossier doit encore faire l'objet d'un dialogue ouvert avec les autorités et l'ensemble des prestataires de soins concernés. ​


 

Voir aussi

  • Une première "Journée mondiale de la sécurité des patients"

    A l’initiative de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), la 1e "Journée mondiale de la sécurité des patients" a lieu ce mardi 17 septembre. Reconnue par l’OMS comme une priorité sanitaire mondiale, la sécurité des patients est au cœur de...

    En savoir plus

  • L’indisponibilité des médicaments : les pharmaciens se coupent en quatre pour leurs patients!

    L’indisponibilité croissante des médicaments est néfaste pour la santé et la qualité de vie des patients ! Les pharmaciens mettent tout en œuvre au quotidien pour en limiter l’impact autant que possible et pour apporter des solutions.

    En savoir plus

  • En donnant votre sang, vous pouvez sauver des vies!

    L'APB soutient la campagne de l'OMS pour garantir une quantité suffisante de sang sécurisé dans le monde pour tous ceux qui en ont besoin.

    En savoir plus