Actualités

Médicament à base de cannabis: un projet veut rendre sa dispensation possible en pharmacie

La ministre des Affaires Sociales et de la Santé, Maggie De Block, souhaite permettre la délivrance en pharmacie de médicaments contenant du cannabis.

Un médicament a en effet reçu une autorisation de mise sur le marché dans plusieurs pays européens ; mais en Belgique, un Arrêté Royal de 2001 n’autorisait les médicaments à base de cannabis que dans le cadre d’études cliniques. La proposition de Maggie De Block vise donc à supprimer cette restriction et à permettre la dispensation de ce médicament dans des conditions bien définies.

Précisons que le médicament dont il est question a fait l’objet d’études cliniques et ainsi obtenu son enregistrement dans certaines indications (notamment la spasticité pour les patients atteints de sclérose en plaques). Ce médicament est une teinture de cannabis qui contient des dosages précis de cannabinoïdes (tétrahydrocannabinol  et cannabidiol) pour cette indication. Le projet de la Ministre de la Santé n’est donc en rien lié à une éventuelle mise à disposition de cannabis à d’autres fins via les pharmacies.   

 

Pour conclure, soulignons qu’avant que ce médicament ne soit disponible sous prescription chez votre pharmacien, il devra encore franchir les différentes étapes d’une longue procédure administrative. Ce qui prendra encore un certain temps.

 

Voir aussi

  • L’APB est la première fédération professionnelle belge certifiée Great Place to Work®

    Référence prestigieuse en usage dans une soixantaine de pays, le label de qualité Great Place to Work® est décerné chaque année aux entreprises qui se distinguent par la qualité de leurs conditions et de leurs relations de travail...

    En savoir plus

  • Vous connaissez quelqu'un qui souffre d'une maladie rare?

    L'APB soutient la campagne de sensibilisation de RaDiOrg

    En savoir plus

  • eHealth: il est plus que temps de se remettre autour de la table

    Suite à la énième panne ayant paralysé, lundi, les services eHealth, médecins généralistes et pharmaciens s’associent pour demander à la ministre une rencontre "dans les meilleurs délais".

    En savoir plus