Actualités

Plus de tracas avec l'attestation du pharmacien

Plus de tracas avec l'attestation du pharmacien

Jusqu'à présent vous deviez envoyer vos attestations BVAC par la poste. Pour simplifier cela Assuralia, l'union professionnelle des entreprises d'assurances, et l'APB et l'OPHACO, les deux unions professionnelles des pharmaciens, ont convenu que les pharmaciens transmettraient les données figurant sur ces attestations BVAC (attestations du pharmacien) par voie électronique à l'assureur.

Si des médicaments doivent vous être remboursés par un assureur, vous devez demander au pharmacien (uniquement en Belgique) une attestation BVAC que vous devez ensuite envoyer par la poste à votre assureur. Cet assureur procède ensuite au remboursement sur la base du contrat. C'est du moins la procédure actuelle, mais elle va prochainement changer progressivement.

Vous ne devrez alors plus envoyer d'attestation BVAC à l'assureur. Le pharmacien la lui enverra en effet par voie électronique, ce qui facilitera la vie à tous.

Un code-barres, que vous recevrez de votre assureur, sera pour ce faire utilisé. Lorsque vous vous rendrez chez le pharmacien et que vous lui demanderez une attestation BVAC, le pharmacien scannera ce code-barres.

Pour en savoir plus, regarder l'animation ci-dessous.


 

Voir aussi

  • Participez à l’eHealthMonitor 2019

    Partagez vos connaissances et votre utilisation des applications numériques dans le secteur des soins de santé et remportez l’un des nombreux prix d’une valeur de 4000€.

    En savoir plus

  • Gardes en pharmacie: qu’est-ce qui change?

    Jeudi dernier est paru au Moniteur belge l'arrêté royal qui réforme la rémunération du service de garde des pharmaciens.

    En savoir plus

  • Vaccination saisonnière: les pharmaciens sensibilisent à nouveau les groupes vulnérables

    Ce 16 octobre marque le lancement de la campagne annuelle de promotion de la vaccination antigrippale. En tant que prestataire de soins de première ligne accessible, le pharmacien occupe une place privilégiée pour informer les patients.

    En savoir plus