Actualités

'Simplifiez-vous la santé!'

"Donner son consentement au partage électronique de données de santé, c’est simplifier la prise en charge de sa santé". Pour faire passer ce message le plus largement possible auprès du grand public, l'INAMI et le SPF Santé publique ont développé différents outils de communication.

-------------------------------------------------------------

L'échange électronique et sécurisé de nos données de santé entre les différents dispensateurs de soins que nous consultons comporte beaucoup d'avantages : ces professionnels peuvent accéder à notre « historique » médical et donc, poser un diagnostic plus rapide et éviter des examens redondants. Mais cet échange n'est possible que si nous, en tant que patients, nous marquons notre accord : c'est le consentement éclairé.

Une campagne de communication veut encourager ce consentement.

Pour faire passer ce message le plus largement possible auprès du grand public, l'INAMI et le SPF Santé publique ont développé différents outils de communication.

  • Un dépliant "Guide du consentement éclairé", est disponible chez votre pharmacien, dans les cabinets des médecins généralistes et dans les hôpitaux.

  • Le site web Patientconsent propose désormais un film d'animation explicatif sur le consentement.

La campagne sera également relayée par les mutuelles, qui donneront les explications nécessaires à leurs affiliés. Rappelons que les autorités fédérales ont aussi ouvert une ligne téléphonique (+32-2-524 97 97) pour répondre aux questions du grand public sur le partage des données de santé et le consentement éclairé.

Pour consulter le Communiqué de presse de l'INAMI et du SPF Santé publique, cliquez ICI.


 

Voir aussi

  • Vaccination saisonnière: les pharmaciens sensibilisent à nouveau les groupes vulnérables

    Ce 16 octobre marque le lancement de la campagne annuelle de promotion de la vaccination antigrippale. En tant que prestataire de soins de première ligne accessible, le pharmacien occupe une place privilégiée pour informer les patients.

    En savoir plus

  • Indisponibilités: réduire les problèmes par des solutions pragmatiques!

    Par l’entremise de Koen Straetmans, l’APB est une nouvelle fois montée au créneau pour réclamer la mise en œuvre de solutions susceptibles de réduire l’impact négatif des indisponibilités de médicaments sur la pratique officinale.

    En savoir plus

  • Bugdet approuvé par le Comité de l’assurance, mais…

    Le Comité de l’assurance de l’INAMI a approuvé très largement la proposition de budget des soins de santé pour 2020, soit 27,6 milliards d’euros. Mais “ce budget [est] nettement insuffisant pour couvrir tous les besoins.”

    En savoir plus