Testing Covid

Nouveau eform - Confirmer un autotest positif par un test rapide

Article publié 24-01-22

​​​​​Confirmer un autotest positif par un test rapide

  • Officiellement, les autotests ne peuvent être utilisés que pour les personnes asymptomatiques, comme un acte de courtoisie ou après un contact à haut risque afin de pouvoir sortir plus tôt de quarantaine, etc.
  • Dans ces cas, un autotest positif ne peut être confirmé que par un test PCR.

  • ​Dans la pratique, cependant, les gens utilisent souvent les autotests lorsqu'ils présentent des symptômes. 
  • Dans ce cas, ils devraient faire un test rapide (si > 6 ans et 5 jours maximum de symptômes) ou un test PCR.
  • Lorsqu'une personne symptomatique présente un autotest positif, celui-ci peut également être confirmé par un test rapide.
  • Jusqu'à présent, nous avons enregistré sous la rubrique :
    •  "TP0110 : Patient symptomatique" 
    • "TP0120 : Patient symptomatique avec code CTPC de l'outil d'autodiagnostic".
  • Mais à partir de maintenant, vous devez enregistrer un patient symptomatique avec un autotest positif sous la rubrique "TP0600 : Patient symptomatique avec autotest positif". 
  • Les tests pour ces personnes sont également remboursés par l'INAMI et doivent être enregistrés avec le même CNK 5521-513 : Covid-19 Test rapide remboursé sur une prescription fictive avec le médecin fictif (1.00001.06.999).
  • Via Masante.be, https://sat.info-coronavirus.be/fr/formulaire/autotest les personnes dont l'autotest est positif pourront désormais demander un code CTPC spécifique pour un test de confirmation. 
  • Ce code CTPC peut être sélectionné dans le champ "Code CTPC" lors de la saisie d'un numéro NISS. 
  • Si le patient n'a pas demandé de code CTPC via cet outil après son autotest positif, vous pouvez créer un code CTPC ensemble via cet outil ou indiquer que le patient n'a pas de code CTPC : "1234567890abcdef : Le patient n'a PAS de code CTPC valide". 
  • Si vous disposez d'un code CTPC mais que vous souhaitez enregistrer le eForm sans numéro NISS, par exemple parce que la personne ne connaît pas son code PIN et n'a pas de itsme, vous pouvez saisir le code CTPC manuellement.​

  • eForm : ​​Voir tous les ajustements ici


Indications de test



Enregistrement des différents publics cibles dans l'eForm

Veillez à sélectionner systématiquement l'indication de test correcte.

Il y aura désormais 5 indications de test :

1: TP0110: patient symptomatique

  • De plus de 6 ans
  • Max. 5 jours de symptômes. Après 5 jours, la charge virale diminue fortement, ce qui réduit la fiabilité du test antigénique rapide, et donc augmente le risque d'obtenir des faux négatifs. Les personnes présentant des symptômes depuis plus de 5 jours doivent donc se faire tester avec un test PCR.
  • Qui répond à la définition de Sciensano​
  • Complétez toujours correctement la date de début d'apparition des symptômes.

2: TP0114: voyageur de retour avec code CTPC  

3: TP0119: test non remboursé (départ en voyage, participation à un évènement, autre)
4: TP0120: patient symptomatique avec code CTPC généré par l'outil d'autoévaluation

  • Idem TP0110, mais avec le code de l'outil d'autoévaluation.
5​: TP0600: patient symptomatique avec un autotest positif


    Rémunération

    L'INAMI prend intégralement à sa charge les tests rapides pour les codes tests suivants :

    1: TP0110: patient symptomatique

    2: TP0114: voyageur de retour avec code CTPC

    4: TP0120: patient symptomatique avec code CTPC généré par l'outil d'aut​oévaluation

    5​: TP0600: patient symptomatique avec un autotest positif
    • ​Pour ces 4 indications de test, vous enregistrez toujours CNK 5521-513: Test rapide Covid-19 remboursé sur une ordonnance fictive avec le médecin fictif (1.00001.06.999).
    • La rémunération s'élève à 26.72 euros par test (comme pour les médecins et les centres de test). Ce montant comprend les frais pour le matériel de test, le matériel de protection, l'exécution et le traitement du test, la lecture du résultat du test et l'enregistrement du résultat dans l'eForm et sa transmission à Sciensano.
    • Vérifiez toujours l'assurabilité dans votre soft via MyCareNet. Pour les patients affiliés à une mutuelle, vous serez remboursé par l'intermédiaire de votre office de tarification selon la procédure habituelle.
    • ​Pour les personnes symptomatiques (avec ou sans code CTPC) + les voyageurs de retour​ sans assurance belge = info ici​
    Pour les voyageurs et les personnes qui se rendent à un évènement, le test reste payant.
    3: TP0119: test non remboursé (départ en voyage à l'étranger, participation à un évènement, autre)

    • Dans ce cas, enregistrez le CNK: 5521-315: test rapide payant : voyageurs/évènements. Vous déterminez vous-mêmes le montant à faire payer pour ce test.

    CST ou Certificat COVID numérique de l'UE

    • Chaque eForm avec un résultat de test négatif continuera à générer un CST ou un Certificat COVID numérique de l'UE. La possibilité de ne pas délivrer de certificats aux tests remboursés a été brièvement envisagée afin d'éviter les abus, mais les directives européennes nous obligent actuellement (encore) à le faire.
    • Les autorités comptent donc sur notre professionnalisme et notre expertise pour limiter autant que possible les abus.  Si le patient a donné son accord, vous pouvez consulter son DPP pour y voir quand il a effectué un test remboursé. L'outil d'autoévaluation va prévoir une “période d'attente" de 11 jours. Pendant cette période, il ne sera pas possible de générer un nouveau code CTPC car la personne présente des symptômes. (Un test payant restera possible). Pour éviter les abus, il est donc important que les concitoyens utilisent autant que possible cet outil ou de les guider dans cette démarche. Les autorités mettront également l'accent sur ce point dans leurs communications).
    •  Lorsque vous introduisez un code CTPC dans l'eForm, celui-ci sera automatiquement vérifié (le code CTPC saisi est-il correct? Est-il lié à la bonne personne si un code NISS a été saisi ? Période de validité ? Code CTPC pas encore utilisé pour ce patient ? etc.) Le traitement de l'eForm pourra donc prendre un certain temps. Vérifiez toujours le statut de l'eForm. S'il est “en cours", c'est qu'il n'a pas encore été envoyé.​

    Résultats de tests positifs

    • Test positif = en isolement pendant au moins 7 jours + 3 jours de précautions supplémentaires. Ce n'est qu'après 11 jours, au 12e jour, que la personne peut réutiliser ses certificats de vaccination ou recevoir de nouveaux certificats de test après un test rapide négatif.

    • La preuve d'un test positif peut être trouvée sur masanté.be. Un test positif n'est jamais visible sur l'application CovidSafe car seuls les certificats de vaccination, de rétablissement et de test y figurent. Actuellement, il n'existe pas de "certificat d'isolement" automatique comme le certificat de quarantaine, que vous recevez dans certains cas en attendant le résultat du test. Ce certificat de quarantaine n'est pas valable en cas d'isolement.

    • Si la preuve d'un test positif n'est pas suffisante pour l'école ou l'employeur, vous devez contacter votre médecin. Le médecin peut consulter le résultat du test rapide (tout comme le résultat d'un test PCR dans un centre de test) et établir un certificat d'incapacité de travail sur cette base.​

    • Un certificat de rétablissement n'est jamais délivré après un test rapide positif. C​e n'est qu'après un test PCR positif qu'un certificat de rétablissement est automatiquement généré au jour 12.

    • Nous avons remarqué que des eForms positifs sont souvent envoyés de manière erronée pour une personne autre que celle testée. Il est très important de vérifier à chaque fois que vous remplissez correctement tous les champs. Pour les résultats négatifs, il est facile de corriger le problème en envoyant un nouvel eForm, mais si vous avez envoyé un eForm pour la mauvaise personne, cela entraîne des conséquences importantes et vous devez envoyer un mail à sneltestapotheek@farmaflux.be.

    ​Récupérer des certificats ?

    •  Vous êtes nombreux à poser des questions sur la récupération des certificats. La règle de base est la suivante: si vous avez saisi un numéro NISS dans l'eForm rempli  en pharmacie, le certificat doit être récupéré avec l'eId et le code PIN ou avec itsme
    • Dans ce cas, le certificat ne peut PAS être récupéré avec le code CTPC et le numéro de GSM. 
    • Un certificat ne peut être récupéré avec le code CTPC et le numéro de GSM que dans le cas où aucun numéro NISS (code 00000000097) n'a été utilisé pour les étrangers sans numéro NISS, par exemple, ou en cas d'urgence (comme la perte de l'eId, du code PIN, itsme non utilisable ...).​
    • Pensez aussi à toujours remettre le flyer concernant le testing.

    Certificats de rétablissement

    • Un certificat de rétablissement n'est toujours pas délivré après un test rapide positif. 
    • ​Si le patient présente un résultat positif et qu'il souhaite absolument obtenir un certificat de rétablissement après la période d'isolement obligatoire, il doit passer un test PCR supplémentaire.

    Qui ne peut toujours pas se faire tester en pharmacie?

    • Les enfants de moins de 6 ans.
    • Les patients présentant des symptômes depuis plus de 5 jours.
    • Les contacts à haut risque asymptomatiques.
    • Les personnes nécessitant une hospitalisation.
    • Les nouveaux résidents en collectivité.
    • Clusters.

    Quels tests ?

    • Les tests antigéniques rapides qui figurent sur la liste ​publiée sur le site web de l'AFMPS.
    • Par prélèvement nasopharyngé (ou, si cela n'est pas possible, par prélèvement combiné gorge/nez), comme enseigné dans la formation obligatoire. Les tests salivaires ou autres ne sont pas autorisés !​
      ​​



    • © Copyright 2022
    • Association Pharmaceutique Belge
    • All rights reserved
    • Mentions légales