Communiqués de presse

Mesures d'économie avril 2012

Entrée en vigueur des mesures d'économies concernant les médicaments 

Evitons les confusions entre différentes mesures !

Des informations erronées ou incomplètes sont diffusées depuis hier matin dans certains médias. Sur les différentes mesures d'économies prévues dans le secteur des pharmacies, seule celle relative à la délivrance obligatoire du médicament le moins cher lors d'une prescription en DCI est entrée en vigueur ce 1er avril.

Concrètement, cette mesure implique que, lorsqu'un médecin décide de prescrire un médicament en indiquant sur l'ordonnance non pas le nom de marque du produit, mais le nom de sa substance active (c'est-à-dire sa Dénomination Commune Internationale ou DCI), le pharmacien est tenu de dispenser un médicament parmi les moins chers de sa catégorie. Pour ce faire, une liste des médicaments pouvant être choisis par le pharmacien a été compilée par l'INAMI. Il est évident que ce choix veillera aussi à garantir, si possible, la continuité du traitement du patient. Si ce dernier souhaite recevoir un médicament qui ne figure pas sur la liste de l'INAMI, il ne pourra pas bénéficier du remboursement.

Pour rappel, la mesure relative à la substitution automatique lors d'une prescription d'un antibiotique ou d'un antimycosique n'entrera pas en vigueur avant le 1er mai.

téléchargez ici le communiqué complet

 

Voir aussi

  • Patient chronique? Pensez à votre schéma de médication il pourrait vous sauver la vie!

    La semaine dernière, les pharmaciens hospitaliers lançaient un appel à la population, en particulier aux patients atteints d’une maladie chronique.

    En savoir plus

  • Les pharmaciens sont en première ligne

    Lettre ouverte aux autorités féderales, régionales et communales

    En savoir plus

  • CORONAVIRUS : Pour assurer une dispensation des médicaments sûre pour tout le monde, respectez les recommandations affichées dans les pharmacies

    Dans le cadre des recommandations formulées par les autorités visant à limiter au maximum les contacts afin de freiner la propagation du coronavirus au sein de la population, l’Association Pharmaceutique Belge demande à toute personne porteuse de symptôme

    En savoir plus