Communiqués de presse

Les pharmaciens veulent relever le défi de l’adhésion thérapeutique !

Bruxelles, le 21 septembre 2016 – Que font les patients chroniques avec leurs médicaments ? Les études montrent que la moitié d’entre eux ne les utilise pas correctement. L’APB lance aujourd’hui une vaste campagne nationale visant à sensibiliser le grand public aux risques associés au manque d’adhésion thérapeutique. Les pharmaciens peuvent initier le dialogue avec les patients et disposent d’un éventail de solutions sur mesure pour les aider à mieux suivre leurs traitements.

Près d’un Belge sur deux souffre d’une maladie chronique nécessitant la prise régulière d’au moins un médicament. Or les études sur le sujet montrent que la moitié des patients chroniques ne les utilise pas correctement. Des traitements sont pris de manière très irrégulière ou sont arrêtés prématurément, tandis que d’autres ne sont même pas initiés. Le manque d’adhésion thérapeutique a pourtant des conséquences importantes, tant pour la santé individuelle du patient que pour la société dans son ensemble. Un traitement mal suivi perd de son efficacité et risque d’avoir un impact direct sur la qualité et l’espérance de vie du patient. Il peut entraîner des consultations et examens médicaux complémentaires, nécessiter la mise en place de traitements plus lourds ou l’hospitalisation du patient. Au-delà des coûts directs liés au gaspillage des médicaments non utilisés, les coûts indirects générés par le manque d’adhésion sont donc considérables. La bonne nouvelle ? Ces coûts sont très largement évitables si l’on parvient à inverser la tendance en informant sur l’intérêt de la thérapie et en aidant concrètement les patients à mieux suivre leurs traitements. Il est grand temps d’agir !

Des solutions sur mesure
Le manque d’adhésion thérapeutique est un phénomène complexe. Il n’existe donc pas de solution standardisée pour y remédier ; chaque patient ayant son vécu, sa compréhension et sa perception des risques liés à sa maladie, ses croyances et ses attentes vis-à-vis du traitement. La recherche de solutions adaptées passe donc nécessairement par un dialogue constructif et empathique avec le patient. De par sa position privilégiée auprès de la population et ses compétences spécifiques en matière de bon usage des médicaments, le pharmacien est idéalement placé pour jouer un rôle clé
dans ce domaine, complémentaire à celui des autres prestataires de soins.

Une campagne d’information sur l’adhésion thérapeutique
Pour aider les patients à suivre de manière optimale les traitements qui leur ont été prescrits, le pharmacien dispose d’une série d’outils et de solutions sur mesure. En fonction des besoins spécifiques du patient, ces solutions peuvent être très simples (par ex. établir un schéma de médication clair), plus techniques (par ex. proposer un semainier) ou pluridisciplinaires
(par ex. contacter le médecin ou l’infirmier avec l’accord du patient). Afin de stimuler le dialogue sur le sujet et de sensibiliser les patients à l’importance d’une bonne adhésion, une grande campagne d’information débute aujourd’hui en pharmacie, sur les réseaux sociaux et sur www.pharmacie.be (voir le matériel de campagne sur la fiche ci-jointe). Pour tout complément d’information ou pour une interview sur cette campagne, les porte-parole de l’APB se tiennent à votre disposition :


 

Ci-dessous vous pouvez télécharger le communiqué et les annexes:

 

Voir aussi

  • Pharmacien de référence: pour un meilleur suivi des patients chroniques

    Depuis ce 1er octobre, dans toutes les pharmacies de Belgique, les patients atteints de maladie chronique peuvent choisir un pharmacien de référence...

    En savoir plus

  • Grippe & pneumocoques: les pharmaciens belges se mobilisent pour sensibiliser les personnes à risque

    Aujourd’hui encore, la grippe et les maladies liées aux pneumocoques représentent un problème majeur de santé publique. Mieux informer la population, en particulier les groupes à risque, peut contribuer à résoudre le problème...

    En savoir plus

  • Signature d’un « cadre pluriannuel » négocié par les pharmaciens avec Maggie De Block

    Le rôle clé du pharmacien dans la première ligne de soins confirmé et renforcé pour le patient

    En savoir plus