Communiqués de presse

UE–Transfert des compétences liées au médicament.

Bruxelles, le 24.09.2014 – Suite à la décision de Jean-Claude Juncker de retirer à la DG Santé et Protection des Consommateurs les compétences liées aux produits de santé et à l'Agence européenne du Médicament et de transférer celles-ci à une nouvelle DG qui regrouperait à la fois l'industrie et le marché intérieur, l'APB a interpelé les formateurs de la future coalition « suédoise », nos commissaires européens ainsi que l'ensemble des eurodéputés belges. Les médicaments ne sont pas de simples produits de consommation et doivent rester du seul ressort de la DG Santé.

Jean-Claude Juncker, le président élu de la Commission européenne qui entrera en fonction le 1er novembre prochain a récemment annoncé sa décision de retirer à la DG Santé et Protection des Consommateurs les compétences liées aux produits de santé et à l'Agence européenne du Médicament et de transférer celles-ci à une nouvelle DG qui regrouperait à la fois l'industrie et le marché intérieur. En tant que professionnels du médicament, les pharmaciens belges s'insurgent contre cette décision qui constitue un retour en arrière inacceptable.

Dans une lettre ouverte, l'APB demande aux formateurs de la future coalition « suédoise », à l'actuel commissaire européen belge, à son successeur ainsi qu'à l'ensemble des eurodéputés belges de mettre tout en œuvre pour faire annuler cette décision. « Les médicaments et produits assimilés ne sont pas – et ne devraient pas être considérés – comme n'importe quel autre produit du marché intérieur parce qu'ils soignent et contribuent à maintenir ou à protéger la santé des personnes. (…) Des questions sensibles telles que l'information du patient, les prix des médicaments,… peuvent engendrer des conflits entre, d'une part, les besoins des patients et, d'autre part, l'intérêt de l'industrie. Le changement proposé par la Commission européenne envoie certainement un mauvais signal aux citoyens européens et aux patients qui vont comprendre que les intérêts économiques passent avant leur santé. »

Pour lire la lettre ouverte de l'APB, cliquez ICI.

 

Informations utiles

Pour tout complément d'information sur cette initiative, veuillez prendre directement contact avec les porte-parole de l'APB :

 

Voir aussi

  • Pharmacien de référence: pour un meilleur suivi des patients chroniques

    Depuis ce 1er octobre, dans toutes les pharmacies de Belgique, les patients atteints de maladie chronique peuvent choisir un pharmacien de référence...

    En savoir plus

  • Grippe & pneumocoques: les pharmaciens belges se mobilisent pour sensibiliser les personnes à risque

    Aujourd’hui encore, la grippe et les maladies liées aux pneumocoques représentent un problème majeur de santé publique. Mieux informer la population, en particulier les groupes à risque, peut contribuer à résoudre le problème...

    En savoir plus

  • Signature d’un « cadre pluriannuel » négocié par les pharmaciens avec Maggie De Block

    Le rôle clé du pharmacien dans la première ligne de soins confirmé et renforcé pour le patient

    En savoir plus